DÉFI FINANCE : CRÉDIT IMMOBILIER, LA VÉRITÉ SUR LES TAUX EN SEPTEMBRE 2017

Partager sur :

 

06/09/2017 - Après une timide hausse en août 2017, les taux d'intérêt se stabilisent en septembre. Mieux : certaines banques affichent de très légères baisses. La tendance va t-elle durer ? Comment profiter de ces bonnes conditions de crédit pour financer vos projets immobiliers ?

 

1,58 % : c'est le taux moyen brut (hors assurances) toutes durées confondues enregistré en août 2017 par l'Observatoire Crédit Logement CSA. En juillet, cette même moyenne s'établit à 1,55%. Les 1,31% de novembre 2016 (le record absolu à la baisse) semblent loin. Mais à comparer à décembre 2015 (2,20%) ou à décembre 2013 (3,08%), le moins que l'on puisse dire, c'est que l'argent, cet été, est resté particulièrement bon marché.

 

Des baisses pour septembre ? Les chiffres de l'Observatoire Crédit Logement/CSA portent sur les contrats d'août. Les emprunteurs de septembre vont-ils profiter d'aussi bonnes conditions ? Dans un communiqué paru mardi, le courtier Vousfinancer.com signale qu'une dizaine de banques ont diminué leurs taux, de 0.05 à 0.15%. " Sur les 18 barèmes que nous avons reçus, 15 sont en baisse" confirme ce même mardi Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études du courtier Empruntis.com.

 

Pourquoi ce léger recul des taux ? " Septembre est un mois phare pour l'immobilier, marqué par le retour des emprunteurs après un été plus calme" explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.com. " Pour les banques, c'est donc une période clé pour capter de nouveaux clients, notamment pour celles qui n'ont pas atteint leurs objectifs. C'est aussi l'occasion de conserver les parts de marché qu'elles ont acquises ces derniers mois."

 

Où en sont les taux actuellement ? Au -delà de ces baisses ponctuelles, la tendance est plutôt à la stabilité. Comme en août dernier, la moyenne sur quinze ans est estimée à 1.50% bruts par Vousfinancer.com et à 1.60% par Empruntis.com. Le vingt ans bruts moyen, lui tourne à 1.70% pour le premier courtier et à 1.80% pour le second. Des niveaux équivalents à ceux d'il y a un an, époque à laquelle tout le monde parlait de taux historiquement bas.

 

Les taux sont-ils vraiment bas ? A y regarder de plus près, les conditions de crédit sont bien plus favorables qu'il n'y paraît. Les taux réels, inflation déduite, n'ont jamais été aussi bas. En novembre 2016, date du plancher record absolu, le vingt ans brut moyen s'établit à 1.55% selon Empruntis.com avec une inflation à 0.5% selon l'Insee. Taux réel de l'époque : 1.05%. Début septembre 217, avec un vingt ans brut moyen à 1.80% et une inflation à 0.90%, le taux réel pour tombe à 0.90% !

 

Peut-on obtenir des rabais sur les taux ? Certains emprunteurs décrochent des taux nettement inférieurs à la moyenne. Les baromètres des courtiers montrent que les taux des prêts sur 20 ans démarrent aux alentours de 1.30% bruts, soit un taux réel, inflation déduite, de 0.4%. Pour les crédits sur quinze ans, les meilleurs tarifs sont à 1.05%, soit un taux réel de 0.15%. Dans ce dernier cas, le crédit immobilier est, de ce point de vue, quasiment gratuit !

 

Qui profite des meilleurs crédits ? Ces chouchous des banques sont pour l'essentiel des fonctionnaires, des professions libérales, des " beaux profils" avec de solides revenus. Les primo-accédant (jeunes qui achètent pour la première fois) ne sont pas oubliés. " En leur proposant des taux compétitifs, les banques les fidélisent pour longtemps et peuvent les équiper en assurances, en produit de placements", indique Sandrine Allonier, directrice des relations banques chez Vousfinancer.com.

 

Quelles conditions pour les dossiers standard ? Pour eux, rien est perdu. A condition de respecter certains critères. Les points qui comptent le plus ? " Un minimum d'apport personnel, le respect de la règle des 33% de capacité d'endettement, un reste à vivre suffisant, une situation professionnelle stable avec au moins un CDI pour le couple emprunteur, des comptes sans découvert ni incident de paiement" répond Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com.

 

2018 : Les taux vont-ils augmenter ? A priori, les conditions de crédit ne devraient guère évoluer durant les prochaines semaines voire les prochains mois. Une donne qui pourrait changer l'an prochain. La possibilité de résilier annuellement les assurances de prêt devrait peser sur les marges des banques. Ce qu'elles pourraient compenser par des hausses de taux. Mais si la banque centrale modifie sa politique de distribution abondante de liquidités à bas coût, ce qui pourrait intervenir au premier trimestre 2018, le crédit immobilier deviendra forcément plus cher.

 

 Source : pap.fr - 5/09/2017

MAITE MARTEAU : DÉFI FINANCE : CRÉDIT IMMOBILIER, LA VÉRITÉ SUR LES TAUX EN SEPTEMBRE 2017 - Actualités - MAITE MARTEAU immobilier le mans , immobilier le mans , immobilier ecommoy , immobilier arnage , immobilier change , immobilier allonnes immobilier Le Mans, Allonnes, Coulaines, Arnage - Le Mans, Allonnes, Coulaines, Arnage - Maïté Marteau, spécialiste de l'immobilier sur Le Mans et ses alentours, vous accompagne dans votre projet immobilier: location, gestion locative, immobilier, investissement et commerce entreprise.